6Fondé en Mars 2012, Bana B’ikaka est un groupe de musique traditionnelle essentiellement composé des fils et filles du département de la Zadié. Comme nous l’a indiqué l’un des responsables de cette troupe, Bana B’ikaka, a été monté pour « revaloriser la culture Ikota et mettre en exergue le département de la Zadié au niveau de Libreville »

9Dirigé par mesdames Thérèse Mbéno et Sonia Benga le groupe a su s’imposer sur la scène musicale gabonaise, grâce notamment au succès de son maxi single à 4 titres et de son nouvel album à 8 titres qui sont actuellement sur le marché. Le clip vidéo « Bodjanga » tourne en boucle à la télévision et d’autres clips seraient en préparation.

Le groupe est particulièrement connu pour sa nouvelle danse «Adjooba». Un nouveau concept venu tout droit du canton Djouah. « C’est la danse du moment, elle est reprise par toutes les belles filles de Mékambo » nous a dit un responsable du groupe.

7Après le déclin des « Accords de la Djouah », l’inaction de « Bwété bwa Ngoye » et la disparition du groupe « Fianza », la scène musicale mékamboise semblait s’éteindre à petit feu. La monté en puissance de Bana B’ikaka vient redonner espoir aux adeptes de la musique de chez nous.

Derrière ce succès se cache également un homme de l’ombre, Hadji Ibrahim Maboko, le producteur du groupe, à qui nous rendons un vibrant hommage.

8Photos: prises en plein tournage de nouveaux clips avec le grand danseur Armand Moazilo exécutant quelques pas de la nouvelle dans « Adjooba »

Contact Bana B’ikaka: 07 72 83 25 / 02 07 00 20

https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/04/7.jpg?fit=960%2C638https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/04/7.jpg?resize=150%2C150mmmActualitéCultureFondé en Mars 2012, Bana B’ikaka est un groupe de musique traditionnelle essentiellement composé des fils et filles du département de la Zadié. Comme nous l’a indiqué l’un des responsables de cette troupe, Bana B’ikaka, a été monté pour « revaloriser la culture Ikota et mettre en exergue le...L'Autre Mékambo