De mémoire, personne, en dehors des cérémonies de circoncision ou des meetings politiques, n’avait réussi à rassembler une telle foule à Mékambo. Dimanche dernier (08/01/2017) au quartier Vie Chère, Béatrice SIMBOU MAPESSI, une jeune mékamboise d’une vingtaine d’années, a, en effet, réussi à réunir une foule impressionnante à l’occasion de la présentation aux méroéens de l’ONG « Ndeka Mambo» dont elle est la fondatrice.
 
La présidente de l’association « Ndeka Mambo », dont l’objet est d’aider la femme Mékamboise à sortir de la précarité en recherchant les voies et moyens pour la rendre plus active et indépendante, a profité de cette mobilisation pour sensibiliser les femmes sur la nécessité de s’unir dans le but de combattre ensemble la précarité.
 
Les adhésions massives enregistrées au sortir de cette réunion, qui s’apparentait au vu de la foule à un meeting politique, montrent bien que le discours de la présidente Béatrice SIMBOU MAPESSI a été bien reçu par les femmes de Mékambo.
 
Cette sortie a, en effet, à elle seule, occasionnée l’adhésion de plus d’une centaine de femmes à l’ONG « Ndeka Mambo » qui, selon la présidente, compterait aujourd’hui 450 membres.

Nous y reviendrons

Contact de l’ONG Ndeka Mambo : 02 10 55 80 /02 83 13 23

https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2017/01/ONG.jpg?fit=593%2C409https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2017/01/ONG.jpg?resize=235%2C164mmmActualitéMékambois qui osentDe mémoire, personne, en dehors des cérémonies de circoncision ou des meetings politiques, n’avait réussi à rassembler une telle foule à Mékambo. Dimanche dernier (08/01/2017) au quartier Vie Chère, Béatrice SIMBOU MAPESSI, une jeune mékamboise d’une vingtaine d’années, a, en effet, réussi à réunir une foule impressionnante à l’occasion...L'Autre Mékambo