Le peuple compte ses victimes et la justice bégaie. De MAGNA MA MBELA à LOMBA (alias NGEKO) en passant par ATSAZA, le peuple attend toujours que justice soit rendue. Trop de crimes crapuleux, restent impunis dans le département de la Zadié. Le peuple qui paie un lourd tribu, lui continu de pleurer et d’enterrer ses victimes. Les marchants de « pièces détachées » eux se la coulent douce, ils se pavanent dans la ville étalant sans état d’âme des richesses dont, le plus souvent, personne ne connait les origines.

La justice dont on connaît les prouesses lorsqu’il s’agit de défendre le régime et ses dignitaires reste cependant muette quand elle est mise face à ses responsabilités et face aux crimes dits rituels. Des enquêtes bâclées dont l’issue est souvent connue de tous en avance: dossiers classés et sans suite. La justice ne semble finalement exister que de nom et ne défend que les animaux.  Quand on tue un éléphant on va en prison mais quand un des nôtres est lâchement assassiné, la justice tout d’un coup devient impuissante, se camouflant derrière des «non lieu». Que sont devenus les enquêtes sur les meurtres et autre disparitions mystérieuses de:

Hervé MAGNA MA MBELA

Hervé Jean de la Croix

NDJABEHEZET

Marcelin NABOM

Aboubakar BELLO

Simone NGOUNGOU

Mariette ZAMBESSOSSO

ATSAZA NDOMBOUALOLA

MBAZABOUA

Une liste non exhaustive qui pourrait se rallonger pendant la période électorale qui s’approche. Face a cette situation d’injustice que reste-il aux populations de plus en plus révoltées si ce n’est de s’organiser dans le but de mettre en place des mécanismes d’autodéfense ?

Hadji Ibrahim MABOKO

https://i2.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/08/ibro.jpg?fit=296%2C300https://i2.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/08/ibro.jpg?resize=150%2C150mmmLibre TribuneLe peuple compte ses victimes et la justice bégaie. De MAGNA MA MBELA à LOMBA (alias NGEKO) en passant par ATSAZA, le peuple attend toujours que justice soit rendue. Trop de crimes crapuleux, restent impunis dans le département de la Zadié. Le peuple qui paie un lourd tribu, lui...L'Autre Mékambo