Le 13 octobre dernier, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, annonçait les mesures prioritaires des 100 jours de son gouvernement. Une feuille de route qu’il avait lui-même jugé ambitieuse, la mission principale de son équipe étant de « faire montre d’efficacité, d’innovation et de créativité pour apporter des réponses appropriées aux difficultés économiques du moment ». Le bilan à mi-parcours.

L’ENGAGEMENT du gouvernement, à travers la promesse de son premier responsable, Emmanuel Issoze Ngondet, à accoucher sur 100 jours des mesures prioritaires, aujourd’hui, à moins d’un mois ( 25 jours). pour se réaliser. Autrement dit, plus de la moitié du temps imparti a été consommé. Cette initiative, faut-il le rappeler, avait pour objectif de booster l’action de la nouvelle équipe gouvernementale afin qu’elle fasse montre « d’efficacité, d’innovation et de créativité pour apporter des réponses appropriées aux difficultés économiques du moment ». Des mesures portant sur trois volets: politique, économique et social.

S’il est vrai que des avancées dans le domaine des infrastructures sont perceptibles, tout comme sur les plans diplomatique et politique. Par contre, d’autres domaines souffrent encore.

Si chaque membre du gouvernement était attendu pour communiquer plus longuement sur l’évolution de ses priorités, il y a qu’en réalité, peu le font. Au point qu’il est difficilement de mesurer l’action des uns et des autres. Le 20 janvier 2017 est donc une date importante pour la vie de la nation.

Jonas OSSOMBEY

Source: l’Union

https://i1.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/12/Emmanuel-Issoze-Ngondet.jpg?fit=800%2C537https://i1.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/12/Emmanuel-Issoze-Ngondet.jpg?resize=235%2C164mmmActualitéLe 13 octobre dernier, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, annonçait les mesures prioritaires des 100 jours de son gouvernement. Une feuille de route qu'il avait lui-même jugé ambitieuse, la mission principale de son équipe étant de « faire montre d'efficacité, d'innovation et de créativité pour apporter des réponses appropriées...L'Autre Mékambo