Dans un entretien à cœur ouvert qu’il a accordé ce samedi 09 avril 2016 à notre équipe, ODAMBO s’est totalement ouvert, répondant sans détours à toutes les questions qui lui ont été posées par Gildas Paterne MACKWAH NGONDATHE et Hadj Ibrahim MABOKO.

Président d’une ONG dénommée « Mouvement des minorités autochtones et pygmées du Gabon » (MINAPYGA), Léonard Fabrice ODAMBO ADONE est le premier intellectuel pygmée du Gabon originaire de Mékambo. Journaliste talentueux, ODAMBO s’est fait remarquer à «Radio Liberté» dans les années 1990 alors qu’il n’était qu’étudiant à l’université de Libreville. Dans la presse écrite, c’est sous le pseudonyme de «Janvier La Barrière» qu’ODAMBO signe ses articles.

Après un passage au journal «La Clé» puis au journal «Le Bucheron» dans les années 1990, ODAMBO crée en 2004 son propre journal qu’il nomme «Le Citoyen». Sa proximité d’avec les milieux de l’opposition gabonaise lui vaudra des soucis de financement, d’où il a, depuis, décidé de suspendre la parution de son journal «Le Citoyen»O1

Plutôt discret ces derniers temps, ODAMBO le membre de la société civile compte prendre une part active à la prochaine élection présidentielle notamment en tant qu’observateur.

Au cours de notre entretien, ODAMBO n’est pas passé par quatre chemins pour dresser un sombre tableau de la situation socioéconomique et politique du le département  de la Zadié. Homme de terrain, ODAMBO ne compte pas rester les bras croisés face à la situation chaotique qu’il a décrite. Il n’a ainsi pas caché ses ambitions politiques. Il compte donc prendre part aux prochaines élections législatives en tant que candidat indépendant.

Dans le cadre de ces législatives, ODAMBO se place comme la meilleure carte pour remporter haut la main le vote des populations du 2ème siège de la Zadié. Pour lui, les choses doivent changer et il se dit prêt à affronter tous ceux qui se positionneront face à lui dans le très convoité et complexe 2éme siège de la Zadié.

La vidéo de cet entretien sera disponible dans bientôt sur MMM

https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/04/culture001-002.jpg?fit=300%2C239https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/04/culture001-002.jpg?resize=150%2C150mmmActualitéCultureMékambois qui osentDans un entretien à cœur ouvert qu’il a accordé ce samedi 09 avril 2016 à notre équipe, ODAMBO s’est totalement ouvert, répondant sans détours à toutes les questions qui lui ont été posées par Gildas Paterne MACKWAH NGONDATHE et Hadj Ibrahim MABOKO. Président d’une ONG dénommée 'Mouvement des minorités autochtones...L'Autre Mékambo