Un Gabonais de 39 ans médite depuis mercredi dernier sur son sort à la maison d’arrêt de Makokou (Ogooué-Ivindo). Il aurait abusé de sa propre nièce de 6 ans profitant de l’absence des autres parents de celle-ci.

Les faits remontent au 4 mai dernier, le trentenaire-violeur exerçait plusieurs petits boulot dont celui de chargeur dans une entreprise de transport terrestre. Après son service ce jour-là, il marquera d’abord un arrêt dans un troquet de son quartier à Ngouabi. Cet enivrement aurait aiguisé sa libido puisque qu’en rentrant finalement chez lui, il l’aurait déversé sur sa jeune nièce, une fillette de 6 ans.

Il a été pris sur en flagrant délit par la tante de la victime qui rentrait plus tôt que prévu. Choquée, elle alerta le voisinage. Sans tarder, l’antenne locale de la police d’investigation judiciaire (PIJ) arrivait sur les lieux où le présumé violeur avait pris la poudre d’escampette.

Il sera rattrapé quelques heures plus tard par les éléments de la PIJ après une courte cavale. Interrogé, l’indélicat avoua avoir agi sous l’emprise de l’alcool. L’affaire a été confiée depuis vendredi dernier à un juge des mineurs qui l’a aussitôt placé sous mandat de dépôt. Le présumé violeur croupit donc depuis à la maison d’arrêt locale où il attend désormais son jugement.
Source: info241

https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/05/violeur.png?fit=300%2C159https://i0.wp.com/metandou.com/wp-content/uploads/2016/05/violeur.png?resize=150%2C150mmmActualitéUn Gabonais de 39 ans médite depuis mercredi dernier sur son sort à la maison d’arrêt de Makokou (Ogooué-Ivindo). Il aurait abusé de sa propre nièce de 6 ans profitant de l’absence des autres parents de celle-ci. Les faits remontent au 4 mai dernier, le trentenaire-violeur exerçait plusieurs petits boulot...L'Autre Mékambo